Jeudi 4 mars 4 04 /03 /Mars 11:16

" J'ai travaillé en usine de 1966 à 1978 à la Société Parisienne de Lingerie Indémaillable, on faisait des maillots de bain. Au départ, c'était après le pont Villebois-Mareuil, vers la ligne de chemin de fer. On était complètement dans le fond. Après on est passé à Chantepie (...). On fabriquait les maillots de bain, les chemisiers, les combinaisons comme on faisait avant, sur des machines. On était 400 à peu près ! On travaillait pour des marques comme Huit (...) maintenant je ne sais même pas ce que c'est ! "

 Extrait de Histoires de vies Histoires des lieux, de Nathalie Le Bellec


Thérèse avait 16 ans, elle vit toujours dans le quartier Francisco-Ferrer-Landry-Poterie, à Rennes. Un quartier dont la mémoire a été collectée par Nathalie Le Bellec. Collecter la mémoire : mettre en résonance le passé et le présent, poser les jalons du futur, éclairer aujourd'hui à l'aide de demain. Donner la parole à ceux qui font les lieux, les vivants, rendant hommage aux gens d'hier, transmettant à ceux de maintenant. Le patrimoine. 
Huit Diffusion Rennes 001 (Medium) Huit Diffusion Rennes 004 (Medium)
Page 124, Thérèse évoque donc ses souvenirs de couturière à la Société Parisienne de Lingerie Indémaillable, la SPLI. En 1979, l'entreprise qui compte sur l'ensemble de ses sites près de 2000 salariés - des femmes surtout - est menacée de fermeture. Le député communiste des Côtes d'Armor, François Leizour, rapporte la situation devant l'Assemblée Nationale,  le 14 juin 1979 .



Assemblée Nationale 14 juin 1978 (Large)
La SPLI ferme, malgré le combat mené par les ouvrières et l'occupation de l'usine en août 1979 L'usine de Rennes sera finalement reprise par Huit Diffusion, qui y établira son siège social. Le métier reste le même : la lingerie, les sous-vêtements, les maillots de bain. Devenue filiale d'un groupe tunisien, Huit rachète la marque Barbara en 2009, mais doit aujourd'hui faire face à de nouvelles difficultés. Depuis février 2010, l'entreprise est en redressement judiciaire, avec une période d'observation de 6 mois. Rue du Bignon, Huit Diffusion emploie 120 salariés, dont les tâches - conception, découpe des patrons et des produits, logistique, gestion financière - constituent l'armature de l'entreprise. S'il y a des inquiétudes, l'histoire, pour le moment, continue.


Image-32.jpg > Nathalie Le Bellec, collectrice de mémoire et écrivain public.
Son site :
http://lacollectedememoire.hautetfort.com/
02 99 67 25 84,  lacollectedememoire@free.fr

Histoires de vies Histoires des Lieux, Editions Ville de Rennes, 2009.





Par Christèle Boisbouvier - Publié dans : Lire - Communauté : Rennes et ses rennais
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Edito

Texte Libre

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus